Jihee HAN

du 21 mars au 14 avril 2019

 

Jihee Han, c’est l’exploratrice du paysage. On parcourt ses tableaux comme on lirait la carte topographique de ses idées.  Dans ses montagnes et ses océans reculés, inhabités et sauvages, Jihee nous transmets une perception de l’éternité, ou plutôt d’immuabilité. Une indéfectible montagne se dresse face à nous, en un coup d’oeil à la toile. Pas une présence humaine, et pour cause : « La grande motivation de mon travail, c’est la solitude ». 

Ses lignes, ses coulures, ses grands aplats, sont comme autant de routes vers ce monde silencieux, un monde en nuances de bleu, de blanc, et de noir. Aussi, un monde entre abstraction et réalisme : c’est ce qui fascine chez Jihee Han, cette technique sure, le geste à la fois précis et libre, qui laisse exprimer à la matière sa destinée propre. 

Après des expositions personnelles de grands tableaux au Centre culturel Coréen ( Superflux, 2018 ), à La  Compagnie de L’Orient et de la Chine ( La Force de L’instant, 2017 ), ou à la Galerie Vincent Lécuyer ( Paysages Abstraits, 2016 ), Jihee Han présentera à la Galerie KF une série d’oeuvres sur papier inédites. Si la force de son trait s’y exprime toujours, le médium nous replonge aussi dans la tradition de l’estampe, où l’encre de chine se mêle aux coulées de neige ou aux flux des cascades. 

 

Cascade noire, Pigments et colle de peau de lapin, 58 x 136 cm

 

Sans titre 2019,   Pigment, colle de peau de lapin, 49 x 64 cm

 

Sans titre 2019, Pigment, colle de peau de lapin, 49 x 64 cm

 

Sans titre 2019, Aquarelle, pigment, colle de peau de lapin, 49 x 64 cm

 

Sans titre 2019, Pigment, colle de peau de lapin, 49 x 64 cm

 

Sans titre 2019, Pigment, colle de peau de lapin, 49 x 64 cm

 

Sans titre 2016,  Acrylique, pastel à l’huile, 50 x 50 cm

 

Light Blue 2016, Pigment, acrylique sur toile, 80×80 cm

 

White 2016, Pigment, acrylique sur toile, 80×80 cm